COUP DE COEUR

L'adieu


Multimedia
Ado,Adulte
Consulter en ligne

La critique

Le film met en lumière l’existence d’une diversité socioculturelle au sein d’une même famille dont une partie de ses membres s’est expatrié aux Etats-Unis et une autre est restée vivre en Chine. Tout au long du film, nous subissons ce « choc culturel ». 

Dès le commencement de l’histoire, nous sommes profondément touchés par la beauté de la relation entre une petite fille (Billi) qui vit aux Etats Unis et sa  grand-mère (Naï Naï) restée au pays. Toutes deux se parlent régulièrement via skype et peuvent ainsi maintenir le lien malgré la distance qui les sépare.

Le film bascule lorsque les parents de Billi apprennent que Naï Naï est atteinte d’une maladie grave et va mourir. En Chine, la tradition veut que l’on taise une mauvaise nouvelle à un malade pour lui éviter le désespoir… Billi n’est pas d’accord avec cette idée mais par respect pour sa culture et ses parents, elle va se taire. 

Pour que toute la famille se réunisse une dernière fois autour de la grand-mère, elle imagine le faux mariage d’un petit fils. Naï Naï ne prend pas ce mariage à la légère, elle veut en être l’organisatrice ! Il aura bien lieu… Basé sur un mensonge collectif, l’évènement remplit néanmoins l’objectif attendu : Naï Naï  est aux anges. Le spectateur est alors témoin de rires, de larmes de joie…

L’adieu est une comédie dramatique « distanciée », qui aborde sans larmoiements la maladie grave, la mort, le deuil, la séparation sur fond de différences interculturelles qui peuvent exister au sein d’une même famille.

La réalisatrice Lulu Wang explore avec finesse et profondeur le thème de la mort d’un proche et la position de ses aidants proches ; la question éthique de dire ou pas la vérité au malade traverse l’histoire de long en large.


Par: Nathalie Legaye, Coordinatrice de la Plate-forme des soins palliatifs en Province de Liège
Les propos repris ci-dessus n'engagent la responsabilité que de l'auteur de cette critique.

Extrait

Le père de Billy est assis sur son lit, dans la pénombre. Billy sent qu’il se passe quelque chose et demande des explications… Sa mère les rejoint.
./..
Billy 
Il y a un problème. Dites-moi ce qui se passe.
La mère de Billy 
Nai Nai va mourir. Cancer du poumon en phase terminale. Les médecins lui donnent trois mois, peut-être moins, on ne le sait pas.
Billy
Je dois l’appeler.
Le père de Billy
Non.
Billy 
Je dois la voir.
Le père 
Non. Elle ne le sait pas. La famille croit que c’est mieux de ne pas lui dire. Tu ne dois pas lui en parler. 
Billy
Je ne comprends pas. Il lui reste peu de temps, il faut lui dire. 
Le père 
Il n’y a rien à faire. On a tous décidé que c’était mieux comme ça.
Billy 
Pourquoi
La mère
Il y a un dicton en Chine : « Quand on a un cancer on meurt. Ce n’est pas le cancer qui nous tue, c’est la peur”.
./..

[...]

Nai Nai est à l’hôpital pour une vilaine toux. Sa famille est dans une salle d’attente.
Le père de Billy
Ce serait peut-être le moment de lui dire. On pourrait commencer à organiser la suite. Le moment venu, qui prendra la suite ?
L’oncle de Billy
On n’a pas besoin de faire ça, de lui dire la vérité pour organiser la suite.
Le père
Tu sais qu’aux Etats-Unis, on ne pourrait pas faire une chose pareille. Cacher la maladie à quelqu’un, on n’a pas le droit.
Billy 
Aux Etats-Unis, non seulement on n’a pas le droit mais en plus, c’est puni par la loi ! 
Le père
C’est exact. Aux Etats-Unis, c’est illégal.
L’oncle
Ici, on n’est pas aux Etats-Unis.
La tante de Billy
Écoutez-moi, ce n’est pas encore le moment de lui dire…
Billy
Qu’est-ce que tu en sais, toi, d’abord ?
./..



Fiche du document


Tous les coups de coeur
Partager